2021, UNE ANNÉE DE RENCONTRES ÉPANOUISSANTES

La série Blooming Encounters, ou « rencontres épanouissantes », raconte des histoires individuelles qui mûrissent au sein d'une communauté, à la manière d'un regroupement de croyances autour du thème :
« Qu'est-ce qui m'aide à m'épanouir ? ».

S'inspirant du travail de réflexion produit par l'emblématique artiste japonaise Yayoi Kusama pour La Grande Dame 2012, 10 créateurs venus du monde entier se réunissent afin de diffuser des messages de joie, d'amour et d'optimisme.

Faisons plus ample connaissance avec ces âmes inspirantes et découvrons la source de leur créativité.

ALICE GAO 
« L'espoir, l'optimisme et la sérendipité ».

Alice Gao est une photographe de natures mortes, d'intérieurs et de voyages basée à New York. Son travail consiste à créer de splendides récits au travers d'images marquantes et emplies de spiritualité.

Là où sa créativité s'épanouit le plus, c'est au travers de la notion de sérendipité, c'est-à-dire ces moments inattendus qui, au détour d'une session, peuvent finalement se révéler plus inspirants que tout ce qu'elle avait planifié ou prévu. Pour elle, la capacité à laisser venir ces événements fortuits, et à s'y ouvrir pleinement, est l'un des aspects les plus plaisants de son métier.

SIMON SCHMIDT
« L'espoir, l'optimisme et la curiosité »

Simon Schmidt  crée des récits articulés autour de l'élan et du mouvement. Il place toujours la forme humaine au cœur de sa création, s'appuyant en cela sur sa carrière d'ancien danseur. Son travail est motivé par une curiosité et une appréciation inhérentes à la relation entre l'homme et l'objet.

« Ce qui m'aide à m'épanouir vraiment ? C'est la curiosité. Pour moi, vivre en ville s'apparente presque à une danse. C'est un lieu empli d'énergie. Mais il faut bouger, aller plus loin, découvrir l'inconnu. Et il faut y prendre du plaisir ! Ne jamais oublier d'observer le monde avec une fraîcheur enfantine, de célébrer les bonnes choses de la vie. L'amour ? C'est être ouvert. Trouver sa propre voie d'inspiration. C'est ce qui me motive jour après jour, en tout lieu et à tout moment ».

MARCELINO SAMBE
« L'espoir, l'optimisme et la performance »

Marcelino Sambé est actuellement danseur étoile au Royal Ballet de Londres, où il a gravi les échelons jusqu'à devenir le deuxième Noir à décrocher cette distinction. Sa personnalité s'épanouit au travers de l'expression du mouvement. La puissance évocatrice de sa danse, à la fois expressive, distincte et captivante, se transforme en moments inoubliables.
 

« Cette collaboration avec Veuve Clicquot a été très révélatrice et créative. À bien des égards, cette année n'a pas été facile, mais l'une des choses qui m'ont le plus manqué est de pouvoir me produire dans une salle comble. C'est pourquoi j'ai trouvé que le mot "performance" exprimait bien ce qui m'aide à m'épanouir ».

LAURENT CASTELLANI
« La créativité »

Jeune photographe français basé à Nantes, Laurent Castellani a l'art d'apprivoiser la lumière naturelle pour sublimer la beauté brute de ses modèles. Le vent qui caresse les dunes, le sable des plages bretonnes, l'ondulation de l'océan... À travers un grain, des couleurs, une vibration, il travaille chaque plan comme une émotion.

« Le processus créatif est vital pour moi, sans création c'est comme une petite mort, je ne me vois pas faire autre chose ».

JIAWA LIU
« L'espoir, l'optimisme et les possibilités ».

Jiawa Liu, native de Chine et ayant grandi en Australie, est une créatrice aux multiples talents et une influenceuse basée à Paris. Son expression artistique s'étend à toutes les disciplines de la narration visuelle, de la peinture à la photographie en passant par l'animation graphique. Issue du monde juridique, la révélation lui est venue en tant que directrice de création pour son studio Beige Pill Productions, en créant et en capturant sa propre griffe avec une aisance inégalée.

« Je pense que le monde regorge de merveilles qui n'attendent que nous pour les expérimenter, à la fois dans le réel et dans notre propre imaginaire. Ce qui me fait m'épanouir ? Les possibilités ».

SHINI PARK
« L'espoir, l'optimisme et les instants ludiques »

Née à Séoul et basée entre Londres et Varsovie, Shini Park est une conteuse contemporaine. Au travers de son étude pluridisciplinaire CUBICLE, déclinée en une série d'ouvrages bisannuels, elle donne vie à sa vision inégalée de la narration de l'âme. Ses photographies sont toujours empreintes de sophistication. Elle inspire sa communauté par son approche consciente et humoristique de l'existence et, par-dessus tout, au travers de son amour sincère de la créativité.

« Nous ne cessons pas de jouer parce que nous vieillissons, nous vieillissons parce que nous cessons de jouer » (George Bernard Shaw). Jouer, c'est être curieux, léger et plein d'humour. Je crois que c'est ce qui inspire des expressions riches et authentiques et une créativité audacieuse ».

MIKE TYUS
« Ce qui m'aide à m'épanouir ? L'espoir, l'optimisme et la liberté ».

Mike Tyus est un danseur, chorégraphe et directeur de création basé à Los Angeles, en Californie. Depuis plus de 15 ans, il écrit et interprète des spectacles de danse pour la scène, la presse spécialisée et le grand écran. Mike Tyus a collaboré avec de nombreuses troupes : Cirque du Soleil, Pilobolus Dance Theater, Whim Whim Contemporary Dance, Danny Elfman, Sidi Larbi Cherkoui, W Magazine, The Broad Museum, ou encore Jacob Jonas The Company. L'esprit communautaire et créatif qui réside au cœur de la mission de Tyus anime en permanence l'élaboration d'œuvres nourrissant l'esprit humain et reflétant l'époque dans laquelle nous vivons.

« La capacité d'être, de sentir, de bouger. C'est cela, la liberté. Voilà ce qui me permet de m'épanouir ».

TONDABAYASHI RAN

La créatrice multidisciplinaire Tondabayashi Ran s'inspire de sujets universels et de la vie ordinaire. Pour traduire sa vision en créations, elle utilise des techniques de collage, d'illustration et d'effets tridimensionnels. Ses œuvres totalement inattendues, teintées d'étrangeté et d'humour, évoquent la diversité et saisissent le cœur des amoureux de la culture.

ALICE KONG
« L'espoir, l'optimisme et la réinvention »

C'est par le biais de la photographie de mode qu'Alice Kong a découvert le monde de l'image, avant de s'orienter vers la réalisation. S'exprimant au travers d'une riche palette de couleurs saturées, elle manifeste dans ses films un attrait pour l'absurdité et l'extravagance, teintées d'humour et d'émotion.
 

« J'ai choisi le mot « Réinvention » car il fait écho à mon processus créatif, qui consiste à mélanger parfois inconsciemment et hasardeusement des références de films, des souvenirs personnels et des fragments de vie, afin de recréer une pièce nouvelle ».

MIKE TYUS
«L'espoir, l'optimisme et la liberté ».

Mike Tyus est un danseur, chorégraphe et directeur de création basé à Los Angeles, en Californie. Depuis plus de 15 ans, il écrit et interprète des spectacles de danse pour la scène, la presse spécialisée et le grand écran. Mike Tyus a collaboré avec de nombreuses troupes : Cirque du Soleil, Pilobolus Dance Theater, Whim Whim Contemporary Dance, Danny Elfman, Sidi Larbi Cherkoui, W Magazine, The Broad Museum, ou encore Jacob Jonas The Company. L'esprit communautaire et créatif qui réside au cœur de la mission de Tyus anime en permanence l'élaboration d'œuvres nourrissant l'esprit humain et reflétant l'époque dans laquelle nous vivons.
 

« La capacité d'être, de sentir, de bouger. C'est cela, la liberté. Voilà ce qui me permet de m'épanouir ».

DISCOVER ON INSTAGRAM