BOLD Woman Dinner* 

by Veuve Clicquot

Dans le cadre de ce programme international, naît en 2019 la première série de

Bold Woman Dinner à Paris : des dîners-débats autour d’une communauté de femmes,

les Food New Makers**.

 

* Dîner(s) de femmes audacieuses

** Les femmes audacieuses de la gastronomie

CÉLÉBRER L’AUDACE DANS LA GASTRONOMIE

Cette association de talents venus de différents horizons gastronomiques crée une dynamique inédite, déclenche une prise de conscience, insuffle une énergie nouvelle qui profite à toutes. Chacune a ses compétences, chacune a ses convictions, chacune a son style.

Entrepreneure. Auteure. Cheffe. Pâtissière. Sommelière. Restauratrice… Ces femmes ont en commun un esprit avant-gardiste, une détermination, une volonté d’aller toujours plus loin. Elles redéfinissent le succès en leurs propres termes et dépassent le statu quo, tout comme Madame Clicquot il y a deux siècles. Ensemble, elles cultivent l’audace d’affirmer leurs ambitions et de prendre en main leur destin.

Ces dîners inédits, animés par ces femmes audacieuses, apportent un nouveau regard dans l’univers créatif et technique exigeant qu’est la gastronomie. Véritables moments de rencontres et d’échanges autour des questions de l’entrepreneuriat féminin, ces dîners-débats accessibles au grand public ont réuni plus de 120 participants en 2019.

Rester informé

LES FOOD NEW MAKERS** en action

Journées d’échanges, événements, rendez-vous exceptionnels… La communauté Food New Makers** se retrouve pour des moments de partage et de découverte, autour des Bold Woman Dinners* by Veuve Clicquot. Des dîners-conversations ouverts au grand public sur le thème de « l’Audace à Table » pour échanger autour et avec celles qui osent et font bouger les lignes dans le monde la gastronomie.

C’est aussi l’occasion de partager un moment de dégustation unique autour d’un menu spécialement par la communauté, en association avec les Champagnes Veuve Clicquot tels que la cuvée iconique de la Maison : le Brut Carte Jaune.

En raison de la crise sanitaire, les dates et formats des futurs événements ouverts au grand public sont susceptibles d’évoluer. Pour rester informé du programme définitif et des tarifs, nous vous invitons à vous inscrire ci-dessous  :

Rester informé

La communauté food new makers 2020**

8 femmes emblématiques :

Inspirées et inspirantes, ces femmes incarnent de véritables Rôle Modèles et leurs noms sont véritablement synonymes d’audace.

Elles ont osé. Elle se sont lancées. Elles ont relevé le défi. Chacune à sa manière, mais toutes animées d’une passion pour leur métier. Elles partagent l’amour du goût, l’exigence du travail parfait, la prise de risque pour réaliser leur rêve le plus fou.

STÉPHANIE Le Quellec

Chef du restaurant gastronomique étoilé La Scène, Paris.

Après avoir obtenu son brevet, Stéphanie sait qu’elle veut devenir chef. Depuis, cette envie ne l’a plus quittée. Elle fait le lycée hôtelier et passe ensuite par de grandes maisons telles que le Georges V aux côtés de Philippe Legendre et Philippe Jourdain, le Four Seasons Terre Blanche puis, finalement, le Prince de Galles en 2013 où elle obtient deux étoiles au restaurant gastronomique de La Scène. En 2011, elle remporte la finale de Top Chef. Elle ouvre son propre restaurant, La Scène, en 2019.

KELLY Rangama

Chef du restaurant étoilé Le Faham, Paris.

Kelly a vécu à La Réunion jusqu’à ses 17 ans. A Paris elle entre chez Ferrandi, puis travaille auprès de Michel Portos (deux étoiles Michelin et Relais & Château) et de Thomas Boullault (une étoile Michelin) pendant prèsde 6 ans. Après Top Chef en 2016, elle expérimente la cuisine de bistrot. Pour une émission de radio à laquelle elle participe, elle sillonne les DOM-TOM à la recherche de recettes traditionnelles, va à la rencontre d’éleveurs, d’agriculteurs, de cuisiniers… ce qui lui permet de voir la cuisine différemment. En parallèle, elle travaille déjà sur son projet d’ouverture de restaurant avec son mari pâtissier. Le Faham ouvre le 1er juin 2019 et, au bout de 7 mois, le restaurant obtient sa 1ère étoile.

ALEXIA Foucher-Charraire

Entrepreneure, Les Vergers St-Eustache, Paris.

Après avoir fait ses études de droit à Assas, Alexia effectue un remplacement dans l’entreprise de son père, Les Vergers St Eustache. D’abord à la comptabilité, pour un job d’été, avant de s’investir davantage dans l’entreprise familiale. Elle apprend alors le métier sur le terrain en commençant par acheter dans les marchés. Elle passe ensuite commerciale en gérant un portefeuille de clients très exigeants, pendant 6 ans. En parallèle, elle se familiarise avec les producteurs, leurs liens avec les chefs, le travail de sourcing et celui du terroir. Un travail pour lequel elle se passionne.En 2012, elle s’oriente vers l’exploitation chez Primeur Passion et, en 2014, elle crée le Comptoir des Producteurs, un camion dans lequel les chefs viennent directement chercher leurs produits. Puis un second dans le 14ème arrondissement de Paris, destiné cette fois au grand public.

JULIA Bijaoui

Entrepreneure et Co-fondatrice de Frichti, Paris.

Après des études à HEC, Julia intègre l’entreprise Birchbox à la stratégie opération. Elle y rencontre Quentin Vacher, l’un des co-fondateurs, et y reste plus de 3 ans, participant au déploiement à l’international et découvrant le système du e-commerce et du digital. C’est ensuite que son envie d’entreprendre dans l’alimentation commence à se développer, secteur qui l’a toujours passionnée. L’idée de Frichti naît en 2015 avec Quentin, et après seulement 2 mois de préparation le couple lance le premier test. Aujourd’hui, Frichti c’est 350 salariés tout confondu, avec l’ambition toujours plus grande d’aider les urbains à se reconnecter au bien manger de façon pratique et abordable, sans sacrifier la responsabilité écologique et sociale.

MYRIAM Sabet

Cheffe pâtissière de Maison Aleph, Paris.

Myriam est née à Alep où elle vit jusqu’à ses 12 ans. Elle intègre HEC à Montréal en économie et finance, avant de venir à Paris où elle officie pendant 12 ans entant que trader. En 2012, à la naissance de sa fille, elle cherche alors à donner un nouveau sens à son activité. Elle décide de recommencer à zéro en construisant sa marque de gastronomie. Depuis toute petite, elle qui aime imaginer les goûts en regardant le livre de recettes de sa mère, ne retrouve pas à Paris les parfums et les produits de son enfance. En 2017, elle lance Maison Aleph.

CARINA Soto Velasquez

Entrepreneure et Mixologue du Quixotic Projects, Paris.

Née en Colombie, Carina arrive en France à l’âge de 17ans. Passionnée en premier lieu par le vin, elle côtoie finalement les spiritueux en fréquentant le monde de la nuit en parallèle de ses études. En 2007, elle se lance en tant que bar tender et travaille à l’Experimental Cocktail Club puis, en 2010, elle ouvre sa première adresse, Candelaria, avec ses deux associés. Depuis 2012 le lieu fait partie du top 50 des meilleurs cocktails du monde. S’enchaînent ensuite Glass à Pigalle avec une proposition de cocktails anglosaxons, puis Mary Céleste et, après un voyage inspirant en Asie, Hero en 2015, dans le style pop coréenne chic. Aujourd’hui ses projets la mènent en Nouvelle Orléans où la scène des cocktails est très dynamique, et développe en parallèle sa marque« Cérémonie ». Elle est également engagée dans un bar d’hôtel en Colombie et exerce des missions de consulting.

ELVIRA Masson

Journaliste et Chroniqueuse pour Maison Très Très Bon sur Paris Première, On va déguster sur France Inter, et pour Marie Claire, Paris.

Elvira démarre comme journaliste culinaire aux côtés d’Elisabeth de Meurville au Guide des Gourmands qui référence les meilleurs produits de France. Elle y apprend beaucoup sur les terroirs et l’exigence requise pour obtenir de bons produits. Elle intègre ensuite Le Fooding ; écrit dans des magazines mode et lifestyle, notamment l’Express Style où elle est rédactrice en cheffe. Elle devient ensuite directrice éditoriale chez Vestiaire Collective, avant de lancer son activité en freelance de conseil éditorial. Depuis le mois de mars elle est la rédactrice en cheffe adjointe lifestyle du magazine Marie-Claire. Elle est également chroniqueuse à la radio depuis les débuts de l’émission On va déguster sur France Inter, et à la télévision pour l’émission Très Très Bon sur Paris Première, où sa spécialité lui tient particulièrement à coeur : l’actu green de l’alimentation et de la cuisine. Elle a par ailleurs co-créé avec Mina Soudiram le podcast Chaud!

JULIE Mathieu

Journaliste et Editrice pour Fou de Pâtisserie, Paris.

Historienne de formation, Julie commence sa carrière en tant qu’attachée parlementaire, avant de devenir consultante en gestion de crise auprès des élus. Quelques années plus tard, elle prend la direction d’un cabinet de recrutement de hauts cadres de la fonction publique et devient chasseuse de têtes. A 40 ans, après des années à vivre au rythme fou des hauts et des bas de la scène publique et politique, elle s’associe à Muriel Tallandier pour créer la maison d’édition PRESSMAKER.

Veuve Clicquot inspire des générations de femmes à être toujours plus audacieuses

En 1972, pour célébrer ses 200 ans, la Maison a créé un prix – le Prix Veuve Clicquot de la Femme d’affaires – pour rendre hommage à cette grande audacieuse. Depuis cinquante ans, la Maison récompense et met en lumière des femmes d’affaires qui ont bâti, repris ou développé une entreprise. Ce sont 350 femmes dans 27 pays qui ont été honorées depuis lors.